Montréal, le mardi 15 octobre 2019 | Le 26 octobre prochain, plus de 250 jeunes femmes partiront à la rencontre d’une quarantaine de professionnelles qui répondent aux défis d’aujourd’hui et de demain grâce à l’intelligence artificielle. «Techno au féminin | L’intelligence artificielle pour changer le monde» est une journée de découverte proposée aux jeunes femmes du cégep et de l’université. Cet événement est organisé par Le Mouvement montréalais Les Filles & le code, une initiative de Concertation Montréal, et aura lieu à L’École de technologie supérieure (ÉTS).

À travers un panel, des ateliers, des kiosques d’activation et des moments de rencontres, les étudiantes pourront s’inspirer de modèles féminins et voir comment les initiatives et les carrières dans le domaine de l’IA peuvent avoir un impact positif sur leur avenir et sur celui de leur communauté. Après le succès de «Techno au féminin | Journée carrières» organisé en 2018, l’équipe du Mouvement montréalais Les Filles & le code réitère l’expérience en mettant cette fois en lumière l’intelligence artificielle et son univers de solutions innovantes pour le climat, la santé, la mobilité ou encore l’équité.

Des figures importantes du domaine, telles que Valérie Bécaert (Element AI), Carolina Bessega (Stradigi AI), Joelle Pineau (Laboratoire de recherche sur l’IA de Facebook à Montréal) et Ravy Por (Desjardins et Héros de chez nous), prendront part au panel d’ouverture. Après un dîner d’échanges privilégiés avec des professionnelles sous la forme de midi-causeries, les participantes pourront expérimenter concrètement les potentiels de l’IA à travers des ateliers pratiques. Le mot de la fin sera donné par Doina Precup, de DeepMind, pionnière de l’IA à Montréal. La journée se terminera par la visite de kiosques d’activations en IA animés par des établissements scolaires et des entreprises innovantes dans le domaine, et, dans une perspective de rencontre, par une période de réseautage dans une ambiance musicale assurée par la DJ Patti Schmidt.

 « Les femmes sont encore particulièrement sous-représentées dans le secteur prometteur de l’IA. Globalement, on estime à seulement 12 % le nombre femmes en apprentissage machine, une branche de l’IA* ! L’occasion était donc toute trouvée : mettre en avant les femmes évoluant dans ce domaine pour inspirer, éduquer et équiper les jeunes femmes afin qu’elles puissent comprendre les perspectives et les carrières de l’IA », souligne monsieur Richard Deschamps, président de Concertation Montréal.

*Source | Element IA et Magazine Wired

« En mettant en lumière des modèles de femmes actives dans le domaine de l’intelligence artificielle, cette journée est une belle occasion d’encourager la relève féminine à s’orienter vers des carrières dans ce secteur en plein essor et, plus largement, en sciences et en technologies. Nous sommes fiers de soutenir, grâce au programme NovaScience, l’organisme Concertation Montréal dans la réalisation de cet événement inspirant », souligne monsieur Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière

L’événement a été mis en œuvre avec la collaboration de l’équipe Transition écologique de CMTL, pour présenter un contenu riche de l’expertise montréalaise en environnement et pour rendre l’événement écoresponsable. Concertation Montréal classifie ses événements d’automne niveau 3 de la norme du Bureau de normalisation du Québec en gestion responsable d’événement.

Intervenantes

| Animatrice de la journée :

| Rachel Jean-Pierre, responsable du marketing numérique et défenseure de la diversité et de l’inclusion en technologie

| Conférence d’ouverture : « Comment l’IA peut aider à trouver des solutions concrètes à des problèmes d’aujourd’hui et de demain ? »

| Valérie Bécaert, directrice du groupe de recherche chez Element AI
| Carolina Bessega, vice-présidente scientifique chez Stradigi AI
| Joelle Pineau, professeure agrégée à l’Université McGill, directrice générale chez Facebook AI Research
| Ravy Por, responsable des partenariats et rayonnement en analytique avancée chez Desjardins et fondatrice de l’OBNL, Héros de chez nous

 | Mot de clôture 
| Doina Precup, professeure agrégée à l’École d’Informatique de l’Université McGill et membre Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle). Elle dirige également le laboratoire d’intelligence artificielle de DeepMind à Montréal.

 | Tables midi-causerie  
| Carolina Bessega, vice-présidente scientifique – Stradigi AI | Entreprendre et résoudre des problèmes

| Julie Hussin, professeure IVADO | Génomique et médecine personnalisée

| Seynabou Ndianye, entrepreneure | Entrepreneuriat, startup et impact social

| Isabelle Fotsing, cofondatrice et directrice des opérations – Watergeeks | IA et économie circulaire : faire d’un déchet une richesse

| Gaëlle Ramboanasolo, cofondatrice et directrice générale – Gradiant AI | IA et créativité

| Nesrine Zemirli, professeure Big Data et IA – Collège Bois-de-Boulogne | De la recherche fondamentale à l’IA appliquée

| Yasmeen Hitti et Carolyne Pelletier, stagiaires en recherche – Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle) | Répercussions des biais dans les données

| Kathy Malas, adjointe au président directeur général – Centre hospitalier de l’Université de Montréal, École d’intelligence artificielle en santé (ÉIAS) | IA et gestion de l’innovation

| Fadjiah Collin-Mazile, scientifique de données et Françoise Provencher, cheffe technique en science des données – Shopify | Éthique et diversité dans les données

| Sylvie Ratté, professeure au département de génie logiciel et des TI – ÉTS | Langages et IA

| Ateliers pratiques
| IA et transition écologique : Sasha Luccioni, chercheuse postdoctorale et Mélisande Teng, stagiaire en recherche – Mila (Institut québécois d’intelligence artificielle)
| IA, philosophie et neurosciences : Mélisande Fortin Boisvert, enseignante en mathématiques et Jean-François Fournier, enseignant en philosophie – Collège de Maisonneuve
| Ô Alexa, qui est la plus intelligente ? : Vincent Dinh, directeur exécutif de la gestion de l’information, Nicole Cappadocia-Assaly, programmeuse du contrôle des données de référence, Marie Frappier, programmeuse en impôts pour clients institutionnels, Nassima Fellag, programmeuse en transfert de données sécurisées, France Lapointe-Nguyen, programmeuse en trading algorithmique – Morgan Stanley
| Modèle prédictif sur du texte : Marie-Christine Bastarache-Roberge et Aurélie Michaud, Analystes de données – Gsoft
| Python pour les non-codeuses : Corinne Pulgar, formatrice – Lighthouse Labs
| L’éthique et l’intelligence artificielle : Maria Julia Guimaraes, présidente directrice générale – Totum Tech

| Kiosques d’activation 

| Jeu et apprentissage par renforcement : DeepMind
| Club de robotique Walking Machine : ÉTS

| Cybersécurité et feux de signalisation : GéniElles / Polytechnique Montréal
| Comprendre la logique de l’apprentissage automatique : Printemps numérique
| IA et la réutilisation et le partage de ressources : Watergeeks
| Intelligence collective pour résoudre de grands défis de société : Desjardins Lab  

| L’intelligence artificielle au service de la contraception féminine : Eli
| Femmes leaders en industrie 4.0, ne laissez personne vous mettre en boîte! : Canscan

Informations pratiques
« Techno au féminin | L’intelligence artificielle pour changer le monde »
| Samedi 26 octobre 2019
| De 10 h 00 à 17 h 30
| École de technologie supérieure (ÉTS) – Maison des Étudiants, 1220, rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC H3C 1K5
| Événement gratuit – Inscription requise
| Lien d’inscription: bit.ly/Technoaufeminin-IA

 Cet événement est soutenu financièrement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation
Partenaire d’accueil de l’événement : École des technologies supérieures (ÉTS)
Partenaires financiers : DeepMind | IVADO | Ubisoft Éducation

| Pour en savoir + 

www.concertationmtl.ca | concertationmtl.ca/techno-au-feminin-ia

Facebook | Twitter | LinkedIn @ConcertationMTL

Instagram @Technoaufeminin

 À propos de Concertation Montréal (CMTL)

Concertation Montréal a pour mission de développer la région par la concertation. Pour ce faire, CMTL regroupe les leaders socio-économiques et les élu.e.s municipaux de l’île de Montréal afin d’initier et de soutenir des initiatives régionales innovantes et structurantes. L’organisation est financée par l’agglomération de Montréal grâce au Fonds de développement des territoires du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. CMTL bénéficie des soutiens financiers de : Condition féminine Canada, du Ministère de l’Économie et de l’Innovation et du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

-30-

Source | Concertation Montréal (CMTL)

Contact |

Laetitia Laronze | Responsable des communications | 514 842 2400 # 2516 |