Le  Mouvement montréalais Les Filles & le code donne rendez-vous aux étudiantes de niveau collégial et universitaire le 13 octobre prochain à l’École de technologie supérieure (ÉTS), dans le cadre de l’événement « Techno au féminin | Journée Carrières » ! C’est une formidable occasion pour les jeunes femmes de rencontrer et de s’inspirer de femmes incroyables issues du milieu des technologies à Montréal.

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous présenter 3 jeunes femmes qui animeront ensemble le panel « Nous sommes des filles d’impact, des filles qui communiquent » : Marie-Philippe Gill, Cassie L.Rhéaume et Rachelle Houde-Simard. 

Visuel_facebook_4-3_P3_Marie-Philippe_Gill

Marie-Philippe Gill est étudiante en génie logiciel à l’ÉTS. Vous la connaissez peut-être à travers son blogue, Girl Knows Tech, qui relate le parcours d’une étudiante en informatique.

Quel a été le moment déterminant dans ton parcours ?
Marie-Philippe :
« Ça a été déterminant, lorsque j’ai compris que j’étais à ma place en technologie. J’aimais beaucoup mon professeur d’informatique au secondaire. Il était flexible dans sa manière d’enseigner et il ne cessait de m’encourager.
Ça m’a permis de prendre confiance en moi et de m’inscrire en informatique au CÉGEP. »

 

Visuel_facebook_4-3_P3_Cassie_RheaumeCassie L.Rhéaume est responsable de l’éducation et directrice chez Lighthouse Labs. Elle est également en charge du chapitre de Ladies Learning Code à Montréal.

| Pourquoi avoir choisi de participer à l’événement ?
Cassie Rhéaume :
« La promotion de la littératie numérique auprès des jeunes filles me tient énormément à cœur. La technologie touche nos vies, qu’importe nos intérêts et nos passions. On ne peut pas innover sans la connaître. Je saisis donc toutes les occasions pour en faire la promotion auprès des jeunes filles. »

 

Visuel_facebook_4-3_P3_Rachel_Houde-SimardRachelle Houde-Simard est une geek assumée du web, de la technologie et des médias sociaux. Elle est également chroniqueuse au podcast URelles.

| Quel message souhaites-tu transmettre aux jeunes femmes qui seront présentes le 13 octobre prochain ?
Rachelle Houde-Simard :
« Je veux le dire qu’il faut assumer pleinement son côté geek. Lorsqu’on y arrive, on se retrouve dans des situations où cet aspect de notre personnalité est mis à profit. Pendant longtemps, je reniais mon côté geek et on riait de moi. Mais aujourd’hui, c’est moi qui ris car ma compréhension des technologies a fait de moi une ressource-clé dans l’industrie. » 

 

Informations |
« Techno au féminin | Journée Carrières »
13 octobre 2018
École de technologie supérieure (ÉTS) – Maison des Étudiants
Gratuit

INSCRIS-TOI | ICI

Programmation*
| 8 h 30 : Accueil et petit déjeuner
| 9 h 30 : Conférence d’ouverture
| 11 h 00 : Choix de 3 panels en simultané
| 12 h 00 : Dîner réseautage
| 13 h 15 : Choix de 2 rondes d’ateliers
| 15 h 30 : Collation inspirée et zone rencontre
| 16 h 30 : Conférence de clôture
| 17 h 30 : Cocktail de réseautage
| 19 h 00 : Fin de l’événement
*plus de détails à venir

 

 

CMTL est financée par l’agglomération de Montréal. Le Mouvement montréalais Les Filles & le code est une initiative de Concertation Montréal. Ce projet est soutenu financièrement par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.