Montréal, le 8 février 2018 | Concertation Montréal (CMTL), la Coalition montréalaise des Tables de quartier et Relais-femmes sont fières de dévoiler MTElles, un projet d’une durée de trois ans misant sur les pratiques participatives au féminin. Financé par Condition féminine Canada, MTElles cherche à identifier et outrepasser les obstacles systémiques qui freinent la pleine participation des femmes au développement de leur communauté en mettant en place des pratiques innovantes et inclusives de démocratie participative.

Malgré l’existence de plusieurs mécanismes de consultation et de participation publique mis en place tant au niveau municipal que dans les instances de concertation locale, on constate que les femmes sont peu présentes et moins actives dans les instances démocratiques locales.

MTElles recueillera les points de vue des femmes, des élu.e.s, des cadres municipaux et des agent.e.s de mobilisation des quartiers sur les obstacles à la participation des femmes dans les lieux de consultation et de concertation citoyenne. Cet état des lieux permettra ensuite d’expérimenter des nouvelles façons de faire.

Outre la création d’outils d’accompagnement et de formation pour renforcer les capacités des différentes instances de consultation et de concertation citoyenne, un guide de bonnes pratiques sera diffusé à l’échelle pancanadienne.

« Avec MTElles, nous souhaitons pouvoir contribuer à l’amélioration des pratiques et des politiques publiques en matière de consultation et de participation citoyenne afin que les Montréalaises se mêlent davantage de leurs affaires! » déclare monsieur Richard Deschamps, président de Concertation Montréal, conseiller de la Ville dans l’arrondissement de LaSalle.

« MTElles créera un espace d’échange et de partenariat entre les instances démocratiques municipales et les Tables de quartiers, afin de mettre en commun et améliorer les pratiques favorisant la participation de toutes les femmes au développement de leur communauté » indique madame France Émond, présidente de la Coalition montréalaise des tables de quartier.

« MTElles permettra de dresser un portrait de la participation citoyenne des Montréalaises, qui tiendra compte des différentes réalités socioéconomiques et de la diversité des résidentes de l’île. Nous irons à la rencontre des femmes dans leurs milieux de vie pour mieux comprendre les obstacles auxquels elles font face », souligne madame Anne St-Cerny, coordonnatrice de Relais-femmes.

L’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine indique que : « Nous ne parviendrons à l’égalité des sexes au Canada que lorsque les femmes auront accès à une pleine participation politique et civique. Quand les femmes s’épanouissent, nous prospérons tous. Le financement d’organisations telles que Concertation Montréal éliminera les obstacles persistants qui empêchent les femmes de s’engager pleinement et aidera les femmes de Montréal à se positionner aux devants de cet aspect important de la vie canadienne ».

Emmanuella Lambropoulos, députée fédérale de Saint-Laurent déclare que : « MTElles créera un environnement propice à l’écoute des femmes et aux échanges entre les instances démocratiques locales et les Tables de quartier. Ce projet permettra d’identifier les barrières faisant toujours obstacle à l’implication significative des Montréalaises dans leur communauté et repérera les outils qui tiendront compte de la diversité socio-économique et culturelle des femmes et qui favoriseront leur pleine participation dans les enjeux locaux ».

Enfin, la mairesse de Montréal, madame Valérie Plante, indique que : « Depuis quelques années, les femmes ont davantage accès à la politique municipale montréalaise et y sont mieux représentées. Ma présence ici en tant que première mairesse de Montréal en est certainement un reflet. Néanmoins, la vie démocratique ne peut fonctionner pleinement sans l’apport des citoyennes. C’est pourquoi je suis très heureuse de cette concertation entre les instances de gouvernance locale, les tables de quartiers et les groupes de femmes de Montréal. Pour que les femmes participent, il faut d’abord lever les obstacles qui les empêchent de plonger ».

À propos de Concertation Montréal (CMTL)
Concertation Montréal (CMTL) a pour mission de développer la région par la concertation. Pour ce faire, CMTL regroupe les leaders socio-économiques et les élu.e.s municipaux de l’île de Montréal afin d’initier et de soutenir des initiatives régionales innovantes et structurantes.
L’organisation est reconnue par l’agglomération de Montréal comme son interlocuteur privilégié en matière de concertation intersectorielle et de développement régional. Elle est financée par l’agglomération de Montréal grâce au Fonds de développement des territoires du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.
Concertation Montréal regroupe plus de 120 organismes régionaux et élu.e.s membres et plus de 200 partenaires. L’organisation intervient dans des domaines tels que le développement durable, l’éducation, les sciences et la technologie, l’enfance, la jeunesse, la gouvernance, la diversité et la parité et les saines habitudes de vie.

À propos de la Coalition montréalaise des Tables de quartier
La Coalition montréalaise des Tables de quartier regroupe 30 tables locales de concertation en développement social (les Tables de quartier) situées sur le territoire de l’Île de Montréal. À partir des préoccupations vécues dans les quartiers, la CMTQ intervient à l’échelle montréalaise sur plusieurs enjeux visant l’amélioration de la qualité de vie de la population. Les Tables de quartier sont des instances locales de concertation intersectorielle et multiréseaux. Elles ont pour mandat de réunir le plus d’acteurs possible du quartier (communautaires, institutionnels, politiques, privés et les citoyens et les citoyennes) sur des questions de développement social.

À propos de Relais-Femmes
Relais-femmes est un organisme féministe sans but lucratif créé en 1980.
Il œuvre dans une perspective de changement social et de promotion des droits des femmes et de leurs organisations.
Plus de quatre-vingt-dix groupes de femmes locaux, régionaux et nationaux sont membres de Relais-femmes et une vingtaine de membres individuelles. Fort de son insertion dans le mouvement des femmes et le mouvement communautaire et à l’affût des changements qui traversent nos sociétés, Relais-femmes participe activement au repérage des enjeux qui concernent les conditions de vie des femmes. Il soutient l’action en privilégiant une approche féministe sur différents dossiers de nature politique, sociale, économique et culturelle.

-30-

Source | Concertation Montréal (CMTL)
Contact | Concertation Montréal (CMTL) | Laetitia Laronze, responsable des communications | 514 842 2400 # 2516 |