Dans le cadre de la journée « Techno au féminin | Journée Carrières », organisée par Concertation Montréal le 13 octobre prochain à l’ÉTS, vous aurez la chance d’entendre l’entrepreneure à succès Caroline Arnouk, qui animera l’atelier sur les transports. Caroline est ingénieure civile et fondatrice de l’entreprise Technologies OPA. Elle est surnommée la Reine des cônes oranges, car elle a créé un logiciel qui localise toutes les entraves à la circulation et propose des chemins alternatifs aux usagers. Une véritable révolution pour le monde des transports !

Visuel_facebook_4-3_A5_Caroline_Arnouk

| Pourquoi avez-vous décidé de participer à «Techno au féminin | Journée Carrières» ?
Caroline Arnouk :
« Je trouve très important de transmettre mon expérience et de la partager pour montrer que c’est possible d’être innovante dans un milieu traditionnel comme la construction. C’est possible même si on ne programme pas, comme moi. Je savais que la solution existait. J’ai appris à bien m’entourer et à m’organiser. Lorsque on se sent investie d’une mission sociale, alors il faut foncer ! »

| Est-ce qu’un événement comme la journée du 13 octobre, contribue à combler l’écart de genres entre les femmes et les hommes en technologie ?
Caroline Arnouk :
« Oui absolument ! Cela crée des liens entre les participantes. Cela leur donne l’opportunité de se rendre compte qu’elles ne sont pas seules et qu’elles peuvent travailler ensemble. Souvent on me dit en plaisant que j’ai tiré le jackpot! [rires]. Je suis dans un milieu qui combine la technologie et la construction, donc deux industries largement dominées par les hommes. C’est vrai, mais c’est en train de changer. Je vois et je parle à de plus en plus de femmes qui travaillent en construction. »

| Que voulez-vous que les jeunes filles retiennent de cette journée ?
Caroline Arnouk :
« Je veux qu’elles sachent que tout est possible. Il faut travailler fort et bien s’entourer. Je travaille dans un domaine qui n’est pas celui dans lequel j’ai étudié. Bien s’entourer ça veut dire aller chercher les personnes qui savent ce que l’on ne connait pas. Il faut parler de son idée, de ses envies à son entourage. Surtout ne pas croire que c’est impossible ! À la fin de cette journée, je souhaiterais que les participantes sachent que, peu importe que l’on soit une femme ou un homme, il faut faire ses preuves et travailler fort. »

Informations |
« Techno au féminin | Journée Carrières »
13 octobre 2018
École de technologie supérieure (ÉTS) – Maison des Étudiants
Gratuit

INSCRIS-TOI | ICI


Programmation |
8 h 30 : Accueil et petit déjeuner
9 h 30 : Conférence d’ouverture, avec madame Doina Precup (DeepMind)
11 h 00 : Choix de 3 panels en simultané :
Panel 1 : Quand la technologie rend service à la communauté
Avec Valérie St-Jean (PDG de 4Elements), Manon Gruaz (Visual Designer Senior de Element AI) et Catherine Légaré (Présidente fondatrice d’Academos)
Panel 2 : Des femmes à la tête de startups technologiques
Avec Marianne Head (co-fondatrice de CorpoBids), Naysan Saran (co-fondatrice et PDG de CANN Forecast), Maude Pelletier (PDG de Génidrone) et Isabelle Lopez (fondatrice de MySmartJourney)
Panel 3 : Nous sommes des femmes d’impact, des femmes qui communiquent
Avec Rachelle Houde Simard (Impak Finance et geek des médias sociaux), Cassie L. Rhéaume (responsable de l’éducation et directrice Lighthouse Labs) et Marie-Philippe Gill (Présidente «Les ingénieuses» – ÉTS et blogueuse Girl Knows Tech)

12 h 00 : Dîner réseautage
13 h 15 : Choix de 2 rondes d’ateliers :

6 ateliers offerts sur les thèmes suivants : Santé | Divertissement | Ingénierie | Textiles branchés | Transports | Marketing et communications.
Avec Ambre Lizurey (IP Producer – Reflector Entertainment), Jihene Rezgui (Professeure – Collège de Maisonneuve), Aldjia Begriche (Vice-présidente Smart Textiles – OMsignal), Caroline Arnouk (fondatrice et présidente – Technologies OPA) et Sann Sava (Directrice exécutive de la création – DDB Montréal)

15 h 30 : Collation inspirée et zone rencontre
16 h 30 : Conférence de clôture (Valtech)
17 h 30 : Cocktail de réseautage
19 h 00 : Fin de l’événement

CMTL est financée par l’agglomération de Montréal. Le Mouvement montréalais Les Filles & le code est une initiative de Concertation Montréal. Ce projet est soutenu financièrement par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation.