Montréal, le 1er avril 2019 | La semaine dernière avait lieu la soirée de lancement de l’État des lieux : Rapport d’évaluation des besoins, portrait de la participation des femmes dans les instances démocratiques de Montréal et pistes d’action et le Rapport des recommandations du Forum d’échange du 30 mai 2018. Plus de 50 personnes étaient présentes lors de l’événement, pour découvrir ces deux outils dont se dote le projet MTElles, qui vise la participation égalitaire des femmes à la vie démocratique montréalaise.

Le lancement s’est tenu en présence de madame Suzie Miron, représentante de la mairesse, conseillère associée aux infrastructures, à l’eau et à la Condition féminine et conseillère de ville dans Tétreaultville, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de madame Cathy Wong, présidente du conseil municipal de la Ville de Montréal et conseillère de ville dans Ville-Marie, et de monsieur Richard Deschamps, président de Concertation Montréal et conseiller de la Ville dans l’arrondissement de LaSalle.

L’État des lieux offre un portrait de la participation des femmes dans les instances démocratiques montréalaises ainsi que des pistes d’action. Ce document présente le fruit de la collecte de données réalisée au cours de la première année du projet, d’une part grâce à des observations dans les instances municipales et paramunicipales ainsi qu’au sein des démarches collectives des Tables de quartier, et d’autre part, par des groupes de discussion et des entretiens avec des élu•e.s, des agent•e.s de développement des communautés et des citoyennes.

Lise Gervais, coordonnatrice générale à Relais-femmes, organisme partenaire du projet, souligne que « d’avoir intégré l’analyse différenciée selon les sexes d’une perspective intersectorielle (ADS+) à MTElles a permis de réduire les angles morts liés à la participation citoyenne de toutes les femmes montréalaises au sein des lieux décisionnels municipaux, paramunicipaux et locaux. L’ADS+, en proposant des outils et des manières de faire sensibles aux spécificités des différents groupes marginalisés, est structurante et innovante pour les communautés ».

Le Rapport des recommandations présente les bonnes pratiques proposées par les participant.e.s au Forum d’échange MTElles tenu le 30 mai dernier.
Il propose notamment d’assouplir la formalité de certaines règles existantes au sein des instances municipales et paramunicipales. Pour les Tables de quartier, il est proposé d’offrir un accompagnement afin de permettre une meilleure compréhension et appropriation des instances, du déroulement et des sujets de rencontres, ainsi que pour préparer les prises de paroles.

« Ce que l’on essaie de créer chez les partenaires du projet avec le rapport des recommandations et l’accompagnement des projets d’expérimentation, c’est d’avoir un regard sur nos pratiques habituelles et de cibler les éléments que l’on peut changer au niveau de l’organisation, afin d’atténuer les obstacles à la participation et la prise de parole de toutes les femmes à la vie démocratique montréalaise », indique madame Marie-Eve Labrecque, chargée du projet MTElles à la Coalition montréalaise des tables de quartier (CMTQ), organisme partenaire du projet.

L’événement a également permis de présenter les organisations prenant part aux projets d’expérimentation en cours au sein des Tables de quartier et de différentes instances municipales et paramunicipales.

Kathryn Travers, agente de développement pour le projet MTElles à Concertation Montréal (CMTL), organisme partenaire du projet, souligne que, « La participation d’une plus grande diversité de femmes dans la vie démocratique montréalaise est l’objectif du projet. Il devrait être plus largement reconnu comme un élément essentiel pour transformer nos villes et nos communautés en lieux inclusifs répondant aux besoins de la diversité de femmes et de personnes qui y habitent ».

Pour consulter le rapport des recommandations du Forum d’échange : ICI

Pour consulter l’État des lieux et le Rapport des recommandations : ICI

À propos du projet MTElles
L’initiative MTElles vise la participation égalitaire des femmes à la vie démocratique municipale et communautaire. D’une durée de trois ans (2017-2020), le projet porte tant sur les pratiques de consultation et de participation du milieu municipal et paramunicipal que sur les démarches collectives des Tables de quartier. MTElles évalue les pratiques existantes et, par l’entremise de projets d’expérimentation actuellement en cours, cible de nouvelles façons de faire favorisant une plus grande participation des femmes, dans toute leur diversité. Un guide des meilleures pratiques sera développé et diffusé à l’échelle pancanadienne dans la dernière année du projet.
Le projet MTElles est financé par Condition Féminine Canada.

À propos de Concertation Montréal (CMTL)
Concertation Montréal (CMTL) a pour mission de développer la région par la concertation. Pour ce faire, CMTL regroupe les leaders socio-économiques et les élus municipaux de l’île de Montréal afin d’initier et de soutenir des initiatives régionales innovantes et structurantes.
L’organisation est financée par l’agglomération de Montréal grâce au Fonds de développement des territoires du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

À propos de la Coalition montréalaise des Tables de quartier
La Coalition montréalaise des Tables de quartier regroupe 31 tables locales de concertation en développement social (les Tables de quartier) situées sur le territoire de l’île de Montréal. À partir des préoccupations vécues dans les quartiers, la CMTQ intervient à l’échelle montréalaise sur plusieurs enjeux visant l’amélioration de la qualité de vie de la population. Les Tables de quartier sont des instances locales de concertation intersectorielle et multiréseaux. Elles ont pour mandat de réunir le plus d’acteurs possible du quartier (communautaires, institutionnels, politiques, privés et les citoyens et les citoyennes) sur des questions de développement social.

À propos de Relais-Femmes
Relais-femmes est un organisme féministe sans but lucratif créé en 1980.
Il œuvre dans une perspective de changement social et de promotion des droits des femmes et de leurs organisations.
Plus de quatre-vingt-dix groupes de femmes locaux, régionaux et nationaux sont membres de Relais-femmes et une vingtaine de membres individuels. Fort de son insertion dans le mouvement des femmes et le mouvement communautaire et à l’affût des changements qui traversent nos sociétés, Relais-femmes participe activement au repérage des enjeux qui concernent les conditions de vie des femmes. Il soutient l’action en privilégiant une approche féministe sur différents dossiers de nature politique, sociale, économique et culturelle.

-30-

Source | Concertation Montréal (CMTL)

Contact | Laetitia Laronze, responsable des communications | 514 842 2400 # 2516 |