Montréal, le 17 octobre 2016 | Près d’une centaine de bénévoles ont participé à la plantation de 195 arbres sur les terrains des écoles primaires LaSalle Elementary Junior et Laurendeau Dunton, dans l’arrondissement de LaSalle. En effet, durant toute la journée, les employés de l’entreprise Bonduelle se sont joints au GRAME – Groupe de recherche appliquée en macroécologie, aux élèves des écoles et à leurs parents, pour participer à ce grand projet de verdissement.

Ce projet a été développé par le Carrefour Verdir, une initiative de Concertation Montréal (CMTL), en partenariat avec le GRAME dans le cadre de son programme ICI, on verdit!, et parrainé par Bonduelle. Les commissions scolaires Lester-B.-Pearson et Marguerite-Bourgeoys ont aussi contribué à la réussite du projet.

Présent lors de l’événement, M. Richard Deschamps, vice-président de Concertation Montréal (CMTL) a souligné « le dynamisme de tous les participants impliqués dans ce projet, ainsi que la précieuse contribution de Bonduelle pour l’augmentation de la canopée à LaSalle. Cet événement est également un bel exemple de la concrétisation des efforts que le Carrefour Verdir déploie pour mobiliser et créer la convergence de partenaires issus de secteurs variés au profit du verdissement de la métropole ».

Jonathan Théorêt, directeur du GRAME, est particulièrement heureux que Bonduelle ait choisi LaSalle pour réaliser cette plantation, il rappelle que « l’arrondissement de LaSalle est l’arrondissement montréalais qui doit planter le plus d’arbres pour atteindre les objectifs du Plan Canopée » et il ajoute que des journées comme celles-ci « permettent aux enfants de participer directement à l’embellissement de leur milieu de vie, en plus d’augmenter leurs contacts avec la nature ».

Pour Daniel Vielfaure, directeur général de Bonduelle Amériques, « l’implication dans les communautés locales est un des piliers de la vision de Bonduelle. Nous sommes fiers de contribuer à l’atteinte des objectifs de la Ville en termes de verdissement de Montréal. Ce projet est d’autant plus significatif pour nous qu’il permettra d’offrir un meilleur cadre et une meilleure qualité de vie aux communautés et plus particulièrement aux enfants de ces écoles ».

À terme, ce sont littéralement deux petites forêts urbaines qui entoureront les deux écoles. Les cours d’école deviendront ainsi des milieux propices à l’apprentissage de la biodiversité urbaine et l’importance des la protection des arbres en ville.

-30-

Source |
Concertation Montréal

Contact |
Concertation Montréal | Laetitia Laronze, responsable communications  | 514 842 24002516 |

En partenariat avec |

environnement-canada sov-soverdi-print  table-de-developpement-social-lasalle